Bienvenue sur le site internet présentant

LE CHATEAU DE MEUDON 



Venez découvrir le domaine embelli par les plus grandes figures de l'histoire de France : François Ier, Louis XIV, Louis XVI, Napoléon ... 

 

 
 
 

LE PARC DE MEUDON
 


Collection du musée d'Art et d'Histoire de Meudon. 


L'aménagement du Parc de Meudon et de Chaville nous est bien documenté.
L'ensemble était clos de murs, et disposait de portes d'accès.





Le plan d'Alexandre Lemoine
daté de "may 1723"



Ce document d'une qualité exceptionnelle nous décrit les splendeurs de Meudon et Chaville.


plan meudon et chaville may 1723
Carte générale des parcs et jardins de Meudon, de Chaville et de leurs environs, par Alexandre Lemoine, 1723.
Archives Départementales des Yvelines, A 165.


Découvrez ce magnifique plan établi en may 1723 avec tous ses détails.

Notez que l'on peut y voir avec précision le château et les jardins
de Chaville, aujourd'hui complètement disparus.





 

versailles saint cloud meudon
  Vue des Domaines respectifs de Versailles (A), Saint-Cloud (B) et Meudon (C).

Situé entre les trois, le domaine de Chaville, qui appartenait à Michel Le Tellier, le père de Louvois.

 
 



LA FERME DE VILLEBON 
ET LES MOULINS FOURNISSANT L'EAU AUX JARDINS DE MEUDON




L'environnement de la "ferme de Vilbon"
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Le plan nous mentionne l'emplacement des moulins de Meudon.

 

 



Gravure de l'Encyclopédie représentant le moulin à vent de Meudon.
Collection particulière.



Voici la description de l'Encyclopédie au sujet du mécanisme du moulin :

Ce Moulin est situé dans le Parc du Château de Meudon, près de la ferme de Vilbon.

On en voit tout le méchanisme intérieur dans cette Planche. C'est pour le montrer, qu'on a détruit tout autour la cage qui le renferme.

A A Portion du bâtiment rond qui en entoure le bas. Elle est en forme de glaciere. B B balustrade pour tourner autour & aller à une échelle tournante. L l'échelle tournante à laquelle conduit la balus - trade, & qui conduit à la lanterne & au rouet C, C, D, D charpente d'entre - toises & moises, qui entretiennent l'arbre dans sa situation. E l'arbre. F lanterne horisontale. G rouet vertical dont les dents sont reçues dans les fuseaux de la lanterne horisontale F. H H cylindre qui sert d'axe aux aîles & qui est assemblé avec le rouet F. I, I, I les aîles. N gouvernail que le vent fait mouvoir. O O bas - cule pour arrêter le Moulin. M, M chaînette de fer qui tire ou serre le bout du frein fixé au rouet. P P citerne pleine d'eau. On la voit au bas de la Planche. Q, Q tringle tournant sur une ma - trice de cuivre servant d'oeil, au travers de laquelle passe la tige d'une manivelle. R cette manivelle coudée. S, S chevalets tirés par la manivelle R. T, T tourillons des chevalets qui haussent & bais - sent pour lever les chassis & les tringles de quatre corps de pompes foulantes. V, V. ces corps de pompes foulantes qui trempent dans l'eau d'un puisard. P ce puisard. X, X, X les tuyaux de plomb dans lesquels les pompes font monter l'eau. Y Y gros tuyau où se raccordent tous les autres, & qui conduit leurs eaux dans un réservoir commun qui par d'autres tuyaux les distribue aux fontaines & fournit le parc.







Les différentes portes du parc de Meudon


Le parc de Meudon et de Chaville était clos de mur.
Seules quelques portes en permettait l'accès.


Faisons ensemble le tour de ces principales portes d'accès au domaine :


La Porte de Châtillon


L'environnement de la Porte de Châtillon
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Un acte d'état civil daté du 19 mai 1782, relatant le baptême de Henry François Lecouflay, mentionne que son père, dénommé Jean François Lecouflay, est "garde des plaisirs du Roy au parc de Meudon porte de Chatillon". L'acte mentionne en outre que la marraine de l'enfant est Marie Marguerite Pireault, femme de Antoine Gervais Rossignol, ce dernier étant mentionné comme "jardinier de l'orangerie du Roy au chateau et paroisse de Meudon".
(Information transmise le 30 mai 2011 par M. Jean-Pierre Péronnet, que je remercie).


 



La Porte de Clamart


L'environnement de la Porte de Clamart
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Cette porte permet de rejoindre le village de Clamart,
intitulé "Clamart sous Meudon" au XVIIIème siècle.






La Porte de la Croix de Fleury


L'environnement de la Porte de la Croix de Fleury
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Cette porte est ainsi nommé car elle se situe près d'une croix de pierre
placée entre les villages de Clamart et de Fleury.






La Petite Porte de Fleury


L'environnement de la Petite Porte de Fleury
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Ce petit accès donne sur le château de Fleury, dont on distingue le tracé en U.






Photographie de la porte de Fleury avant sa destruction
Carte postale trouvée sur Internet.







La Porte des Capucins


L'environnement de la Porte des Capucins.
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Cette porte est voisine du clos des Capucins. Elle se trouve à proximité d'une source,
sur le chemin de Meudon à Chaville, tout proche du bas de l'avenue du château.






La Porte Dauphine


L'environnement de la Porte Dauphine
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Cette porte Dauphine, dont le nom est le même que la porte monumentale
située près du corps de garde, est située à égale distance entre Meudon et Chaville.






La Porte de Viroflay et la Porte neuve


L'environnement de la Porte de Viroflay et de la Porte Neuve
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Ces deux portes sont situées de part et d'autre du village de Viroflay.




La Porte de Vélizy


L'environnement de la Porte de Vélizy
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Cette porte donne accès au village de Vélizy.
Elle est située à l'entrée de la forêt.






La Porte de "Viracoublay"


L'environnement de la Porte de Vilacoublay
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Cet accès est tout proche de l'etang de Villacoublay.





La Porte de Dame Rose


L'environnement de la Porte de Dame Rose
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Cette porte est située en plein champ, et permet d'accéder à la Ferme ou "Grange Dame Rose".







La Ferme Dame Rose en parfait état au début du XXe siècle.
Carte postale trouvée sur Internet.


On reconnaît sur cette photographie l'abreuvoir
tracé au centre de la cour sur le plan précédent.






La Porte de Triveau


L'environnement de la Porte de Triveau
Plan d'Alexandre Lemoine, mai 1723. Archives Départementales des Yvelines.


Cette porte est située en haut du tapis vert.






Les nouvelles portes
édifiées sous Louis XV et Louis XVI



La forêt de Meudon ne sera pas délaissée à la mort de Monseigneur.
Les rois Louis XV et Louis XVI poursuivront l'aménagement du domaine,
ainsi que leurs fréquentes chasses dans le Parc si bien aménagé.




La porte édifiée en 1750
pour la route allant à Verrières.
Dite la "Porte de Verrières"





Plans et élévations de la nouvelle porte en direction de Verrières, 1750
Archives Nationales, Carton O1 1521. Photographies de l'auteur, 18 mai 2011.


Cette élévation et ces plans nous décrivent le "projet pour establir une nouvelle porte au parc de Meudon sur la direction d'une nouvelle route allant à Verrières A Versailles, le 7 mai 1750 [signé] Gabriel". En haut se trouve l'élévation des deux pavillons encadrant la porte. En dessous se trouve le plan du rez-de-chaussée de l'aménagement. Le pavillon de gauche prévoit un "rez de chaussée pour l'usage de Sa Majesté", tandis que celui de droite est affecté au portier, ainsi que l'étage des deux petits pavillons. Le document est signé du fameux architecte Gabriel, qui est depuis 1742 Premier Architecte du Roi.






Détail sur le "rez-de-chaussée pour l'usage de Sa Majesté"
Archives Nationales, Carton O1 1521. Photographies de l'auteur, 18 mai 2011.


Voici le détail du logement aménagé pour le roi dans l'hypothèse où celui-ci aimerait se reposer de la chasse. Combien de fois Louis XV et Louis XVI ont-il utilisé cette installation ?  L'ensemble comporte bien évidemment une antichambre, une chambre ainsi qu'une garderobe, munie d'un pot, pièces constituant le strict nécessaire pour un logement aux XVIIe et XVIIIe siècles. 





Restitution virtuelle de la porte de Verrières du parc de Meudon. 
Réalisation de l'auteur, octobre 2012, version 2. Tous droits réservés.

Louis XV nous donne l'échelle de ces constructions.
Sur la droite est visible le pavillon du roi, "pour l'usage de Sa Majesté".  




 

La porte édifiée en 1781
sur le grand chemin de Meudon à Versailles


Les plans de cette porte à construire comportent la date du 7 août 1781, et portent la signature de Charles de La Billarderie, comte d'Angiviller, Directeur général des Bâtiments, Arts, Jardins et Manufactures de France.
 



Elevation et coupe du Bâtiment du Portier à construire
sur le grand chemin de Meudon à Versailles, 7 août 1781

Archives Nationales, Carton O1 1521. Photographies de l'auteur, 18 mai 2011.


La légende indique qu'il s'agit de l' "Elévation et Profil du Batiment a construire sur le grand chemin de Meudon à Versailles pour loger le porter qui aura soin d'ouvrir et fermer la grille". Un portier du XXe siècle n'aurait pas eu une demeure plus somptueuse ! Le document comporte la mention "vu bon d'Angiviller".


Nous conservons un premier projet de ce bâtiment, à la toiture différement aménagée :

 


[Projet] Elevation et Profil du Bâtiment projeté pour le logement du garde Portier
qui sera chargé d'ouvrir et fermer la grille, 7 août 1781

Archives Nationales, Carton O1 1521. Photographies de l'auteur, 18 mai 2011.

Les volumes du premier étage se trouvent légèrement modifiés.
Notez le choix de simplifier la toiture dans le dessin définitif précédent,
qui se trouve ainsi moderniser par rapport à cette première élévation.






Plan des fondations du Bâtiment du Portier à construire
sur le grand chemin de Meudon à Versailles

Archives Nationales, Carton O1 1521. Photographies de l'auteur, 18 mai 2011.

Le Directeur général des Bâtiments précède sa signature de la mention "vu bon".
 



 


Plan du rez-de-chaussée du Bâtiment du Portier à construire
sur le grand chemin de Meudon à Versailles

Archives Nationales, Carton O1 1521. Photographies de l'auteur, 18 mai 2011.



 


Plan de l'étage du Bâtiment du Portier à construire
sur le grand chemin de Meudon à Versailles

Archives Nationales, Carton O1 1521. Photographies de l'auteur, 18 mai 2011.








Restitution virtuelle de la porte de Louis XVI
Réalisation de l'auteur, été 2011, tous droits réservés.

Cette porte est bien différente de celle de Louis XV précédemment décrite.
On constate l'influence du nouveau style Louis XVI, néoclassique.




 


Les carrières de Meudon


Meudon est connu depuis longtemps notamment pour sa chaux, le "blanc de Meudon",
matière utilisée dans le cadre de la dorure du mobilier.




Plan des fours à chaux de Meudon, XVIIIe s.
Plan conservé aux Archives Départementales des Yvelines A 430.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et obtenir tous les détails du plan.

 

 
 

L'ETANG DES FONCEAUX


Les restes de l'Etang des Fonceaux de nos jours.
Google Earth.

Les stades de foot se trouvent situés exactement au niveau de l'emplacement de l'Etang des Fonceaux.







"Plan de réarpentage de la Vente des Fonceaux près l'étang dans le Parc de Meudon", 1791.
Archives Départementales des Yvelines, photographie de l'auteur, février 2011.
 

Comparez le tracé de l'Etang des Fonceaux avec la situation de nos jours du complexe sportif : l'emprise est identique.




LA FONTAINE DU LYNX
ou du DESTIN

(APPELEE DE NOS JOURS "SAINTE-MARIE")

 


Photographie de la fontaine Destin de nos jours.
Photographie de Raymonde Contensous que je remercie.
 

Située dans la forêt, cette fontaine, toujours en activité de nos jours, est connue par les clamartois et meudonnais sous le nom de fontaine Sainte-Marie, et anciennement Fontaine aux Lynx. Pourtant, sur le plan d'Alexandre Lemoine daté de 1723, cette fontaine, déjà matérialisée, figure sous le nom de Fontaine Destin. Elle doit donc dater du XVIIème siècle, et a pu être aménagée par Louvois dans le cadre de la réalisation du réseau hydraulique ; ou à défaut sous Monseigneur.



 

 
Plan d'une partie du Parc de Meudon.
Atlas Trudaine, archives nationales. 

 

On y distingue l'Etang de Chalais, le tapis Vert, la forêt de Meudon qui n'a pas changée,
la ferme de Villebon, et Villacoublay en haut à droite.

 

 

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement