Bienvenue sur le site internet présentant

LE CHATEAU DE MEUDON 



Venez découvrir le domaine embelli par les plus grandes figures de l'histoire de France : François Ier, Louis XIV, Louis XVI, Napoléon ... 

 

 
 

LES EAUX DE MEUDON


Plan des conduites des jardins de Meudon, par Bourgault, daté de 1689 (Sous Louvois).
AN, Cartes et Plans, N II Seine et Oise 191.
Publication inédite de l'auteur, insertion du 15 octobre 2012. 


Ce plan inédit des conduites, que j'ai retrouvé aux Cartes et Plans le 15 octobre 2012,
nous montre la complexité du réseau hydraulique du domaine de Meudon !






"Les eaux de Meudon ne sont plus dans le même état où elles étaient autrefois ; elles proviennent d'amas de pluies et de neiges fondues, recueillis dans des rigoles qui les portant dans plusieurs étangs hors du parc, tels que Villacoublai, le loup pendu, d'où elles se rendent dans celui du Troushet proche Villebon, qui fournit les puisarts, d'où elle les élève par deux moulins à vent placés dans le parc, au haut d'une cuvette de plomb qui les rend dans plusieurs réservoirs, entre autres dans celui nommé Bel-Air, qui est au-dessus du château, ce qui fournit les bassins du parterre et ceux de l'orangerie. Il y a encore le grand bassin du cloître, qui vient directement de la cuvette du moulin.  Les goutelettes, les cascades, les bassins d'en bas sont détruits, et le grand ovale, qui avait un jet de 120 pieds de haut ne va plus présentement  ; cependant comme l'eau n'y manque point, quelque dépense les ranimerait".





1°) LE TRAITE DES EAUX DE MEUDON (1699)

traité des eaux de Meudon
Frontispice du Traité des Eaux de Meudon
Conservé à la bibliothèque du musée Jacquemart-André


En 1699, Nyon, inspecteur à Chaville, a présenté à Monseigneur un Traité des Eaux de Meudon, dont l'exemplaire original est aujourd'hui conservé au Musée Jacquemart-André, à Paris. Ce livre a fait l'objet d'une reliure très soignée aux armes de Monseigneur. Des schémas complètent ce traité. Une copie intégrale de ce livre est conservée au Centre de Documentation du Musée d'Art et d'Histoire de la ville de Meudon.

La bibliothèque municipale de Versailles conserve des plans des réservoirs dessinés sur le même modèle, et que l'on peut ainsi attribuer à Nyon, inspecteur de Chaville.  Je les reproduis en fin de cette page.


 

Plan général du domaine de Meudon,
avec en teinte bleue, les différents bassins ou étangs.

Réalisation de l'auteur.

 

 

"Traité des Eaux de Meudon

Contenant

La qualité et grosseurs des thuyaux qui conduisent les eaux aux bassins. Le cours des eaux des sources. estangs et reservoirs. La hauteur des jets. La grosseur des ajustages et souches. La grandeur des bassins. La quantité d'eau de soupapes robinets et clapets qu'il y a a chaque bassin, estangs et reservoirs.

présenté à Monseigneur
par son très humble très obéissant et très soumis
sujet NYON
cy-devant inspecteur à Chaville


JARDINS HAUTS


LOUP PENDU


L'estang du Loup pendu envoye l'eau à celui de Villacoublay par un acqueduc et ensuite par une rigolle

Dans le dit acqueduc il y a cinq soupapes à scavoir 2 de 6 pouces de diamètre à la prise et 3 autres au bout d'en bas, une de 6 pouces qui conduit l'eau à l'estang du Tronchet, une de 8 pouces qui sert de décharge de fonds à l'estang. et la dernière de 6 pouces sur la conduite de graix de 6 pouces qui conduit l'eau au vieil réservoir.

Elle aboutit dans un regard qui est au pied de la chaussée de l'estang de Villacoublay dans lequel l'eau de l'estang entre par un bout de conduite de fer de 8 pouces sur laquelle dans un regard à coté il y a une soupape de 8 pouces.

Dans le regard ou se décharge la conduite de graix il y a une soupape de 6 pouces qui sert à envoyer les eaux des deux estangs au vieil réservoir, et afin que l'eau du Loup Pendu ne remonte pas par dessus le regard on a fait un raccordement de plomb de 4 pouces sur la conduite de graix dans le coude de la soupape.

Il y a encore une soupape dans le dernier regard qui se raccorde sur un bout de conduite de graix de 6 pouces qui donne l'eau dans la rigolle du Tronchet.

Cette conduite passe dans un acqueduc jusqu'à 25 toises près de la rivière et ensuite dans une rigolle qui aboutit sur le regard de la fosse renault, dans lequel regard ladite conduite passe au moyen d'un raccordement de plomb de 4 pouces.

Il y a encore une soupape de 6 pouces sur la conduite dans le dit regard laquelle luy sert de ventouse, elle pourait aussy servir à envoyer de l'eau au petit moulin dans la conduite suivante.

Il y a une conduite de graixde 6 pouces qui prend de l'eau de la rigolle de la fosse renault pour la conduite au petit moulin le surplus et lors des dégels entre l'acqueduc de la fosse renault qui la conduit dans l'estang du Tronchet.



VILLACOUBLAY

L'eau de l'estang de Villacoublay est conduite dans l'estang du Tronchet par une rigolle et un acqueduc.
Dans l'estang il y a trois soupapes, à scavoir une à la prise de 8 pouces pour le regard dans lequel il y a deux soupapes de 8 pouces qui donne l'eau dans la rigolle et ensuite dans l'acqueduc du Tronchet, et la troisième de 6 pouces qui est sur le raccordement de la conduite qui va du Loup Pendu au Viel Réservoir.



TRONCHET

L'eau de l'estang du Tronchet est conduite aux deux moulins par un acqueduc.
IL y a 4 soupapes à scavoir deux à la prise de 8 pouces qui fournisse à une autre soupape d'un pied qui conduit l'eau aux moulins par le dit acqueduc, et l'autre de 8 pouces pour la décharge de fonds.
Proche le grand moulin, il y a un petit réservoir qui reçoit l'eau de la bâche du dit moulin par une conduite de graix de 4 pouces. Il fourny de l'eau en deux endroits de la ferme de Vilbon par une conduite en fer de 3 pouces jusqu'au mur de clausture de la ferme, et de graix ensuite jusqu'aux auges proche la laicterie et les auges dans la dite laicterie par une conduite en plomb d'un pouce et demy.
Sur la conduite en graix il y a un raccordement d'un pouce de plomb qui envoye l'eau dans la citerne ou il y a une pompe laquelle donne aussy de l'eau dans la laicterie, trois robinets, un deux eaux d'un pouce et deux à teste d'un pouce.
Sur l'acqueduc qui vient du Tronchet proche le petit moulin il y a une pompe qui sert à envoyer de l'eau à guelle beé dans la faisanderie par une conduite en fer de 3 pouces.
Le grand moulin envoye l'eau à la tour par deux conduites de fer de 10 pouces et l'autre de 8 pouces 2.
Il y a cinq soupapes dans le réservoir de la Tour, à scavoir deux sur les deux conduites présédentes une de dix pouces et l'autre de 8 pouces du petit moulin, et les deux dernières de 8 pouces servent de décharge pour mener les eaux au réservoir neuf par deux conduites de fer de 8 pouces jusques vers le bout de l'allée sauvage ou elles se joignent dans une conduite de fer de dix pouces qui conduit l'eau au réservoir neuf.



BASSIN DES CLOITRES

Le réservoir neuf distribue l'eau par trois soupapes qui sont dans un regard à scavoir une d'un pied sur une conduite de fer de 10 opuces la plus proche des moulins qui meine l'eau au bassin des cloîtres. Le jet de 22 lignes de diamètre sur une souche de quatre pouces joue 18 piez et 1/2 de haut.
Le Bassin a 30 toises de diamètre 2 piez de profondeur qui produisent 6364 muids 1/4 d'eau, une soupape d'un pied et un clapet.
La décharge de fonds et de superficie du bassin des cloîtres entre à gueulle beé sous la 4e nappe de la petite rivière par une conduite de fer de 6 pouces.
Sur les trois conduites du réservoir neuf au passage de la rivière il y a encores sur chacune une soupape de 6 pouces.
La soupape de la conduite du milieu du dit regard est de 10 pouces sur une conduite de 8 pouces qui fait jouer le bassin de la Rivière."


(le traité continue ainsi pour chacun des bassins du domaine de Meudon)


BASSIN DE LA RIVIERE

NAPES DE LA RIVIERE

NAPES DE LA RIVIERE [2]

BASSIN DE VILBON [VILLEBON]

BASSIN DE LA GRANDE ETOILLE

BASSIN DE LA PETITE ETOILLE

BASSIN DU BEL AIR

BASSIN DE MONTAFILAND

BASSIN DE L'ALLEE DU MAIL

BASSIN DU PARTERRE DU BOIS

ESTANG DU BEL AIR

ESTANG DES FONCEAUX

VIEL RESERVOIR

BASSIN DE BOULOY

PETIT BASSIN DU BOIS DE BEL AIR

BASSIN DE L'HERMITE

BASSIN DU PONT

BASSIN DES BERCEAUX

BASSIN EN FACE DU CHASTEAU

BASSIN DU GLOBE

BASSIN DU MILIEU DE LA GROTTE

BASSINS RONDS DU PARTERRE DE LA GROTTE

BASSIN DE L'ORANGERIE

GRAND QUARRE



LES JARDINS BAS

BASSINS DU VERTUGADIN

BASSINS DES CASCADES

CANAL DES TRUITES

BASSIN DE LA DEMIE LUNE

BASSIN OCTOGONE

BASSIN QUARREZ DES PLANS NEUFS

BASSIN DE LA SALLE DE CLEOPATRE

PETIT OVALE D'ARTELON

ESTANG DE CHALAIS

GRILLE D'EAU

JET DU MILIEU DE LA PIECE DES SEPT JETS

MYOENS JETS DU GRAND OVALE

GRAND JET DE L'OVALE

JEUX DE L'OCTOGONE

GERBE DU BOIS DE LAMET

GRAND JET DE LA PIECE DES SEPT JETS

CANAL D'ARTELON

BASSIN ROND DE L'ALLEE D'ARTELON

CANAL DE L'OMBRE

BASSIN DE M. COURTIN

BASSIN HAUT DES PLANS NEUFS

BASSIN BAS DES PLANS NEUFS

BASSIN DU MILIEU DES PLANS NEUFS

BASSIN AU DESSOUS

BASSIN DE LA SALLE DE CLEOPATRE

BASSIN DU PAVILLON DE GUENEGAUD

BASSIN AU DESSOUS

BASSIN EN "DE" DE LA SALLE DE CLEOPATRE





 
etang tronchet traité des eaux de meudon

Traité des Eaux de Meudon 1699







Traité des Eaux de Meudon 1699










 
2°) PLANS DES RESERVOIRS
Conservés à la Bibliothèque municipale de Versailles

La bibliothèque municipale de Versailles conserve un manuscrit (N°identification : MSP141_fol 7v) qui présente différents bassins et étangs de Meudon. Je les reproduis ci-dessous.

[Plans des réservoirs et étangs qui sont à Meudon et aux environs]
Fonds : Bibliothèque municipale de Versailles N°identification : Ms P 141

Leur aspect est similaire au Traité des Eaux de Meudon rédigé par Nyon en 1699 :  aussi, sans doute est-ce Nyon qui réalisa ces dessins.


 
    


      


      

       



     


      




Pour plus d'informations sur le réseau hydraulique du domaine royal de Meudon,
je vous invite à contacter Jean Ménard.



 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement